Les dispositifs d'investissement immobilier

La Loi Pinel 

Le dispositif de la loi Pinel encourage la location d’un logement neuf sur une longue durée. Vous bénéficiez alors d’une réduction, à condition de le louer pour une durée minimale de 6 ans. Si vous allongez la durée de location dans le temps, l’avantage fiscal sera encore plus important. 

Comment bénéficier de La Loi Pinel ?

  • Le logement doit être neuf et loué en tant que résidence principale 
  • La location doit se faire dans un délai d’un an après achat de l’immeuble 
  • La durée minimale de location doit être de 6 ans 
  • Le loyer mensuel ne doit pas dépasser un certain plafond : Angers est en zone B1 (10,28€ au m2)
  • L’accès au dispositif est limité à deux acquisitions par an et pour un investissement maximal de 300 000€.

Quelles sont les réductions d’impôts ? 

Le taux de réduction Loi Pinel

Le statut LMNP 

Le statut LMNP constitue un régime fiscal qui s’applique à un propriétaire-bailleur proposant plusieurs biens en locations meublées. Le logement doit être entièrement meublé, de façon à pouvoir être totalement habitable par un locataire. 

Réaliser un investissement locatif sous le statut LMNP permet de bénéficier de nombreux avantages, sous certaines conditions. Les recettes perçues par année doivent être inférieures à 23 000€ et ne doivent pas excéder plus de la moitié des revenus professionnels du foyer fiscal. 

Le mécanisme du statut LMNP utilise le principe de diminution du revenu imposable. Moins vous aurez de revenu imposable, plus le montant de vos impôts seront diminués. Il s’agit donc d’un dispositif de défiscalisation

Les modalités de régime 

Micro bic 

Les revenus de l’année précédente sont inférieurs à 70 000 € (ou 170 000€ pour des meublés tourisme classés ou chambres d’hôte).

 

 

Réel 

Lorsque vos revenus sont au-delà de la limite fixée par le régime micro BIC ou si vous souhaitez amortir votre bien.

Le démembrement

Le démembrement consiste à partager un bien en deux “parts” : l’usufruit et la nue-propriété. Ces deux parties rassemblées forment la pleine propriété du bien. 

C’est un dispositif particulièrement avantageux lors que l’on souhaite effectuer un investissement locatif. Il est fréquent d’avoir recours au démembrement de propriété dans les cas de donation ou de succession. En effet, en possédant la pleine propriété, le propriétaire est soumis à l’imposition sur le revenu. Le don de l’usufruit du bien immobilier permet de ne pas subir l’imposition. 

L’usufruit 

Une personne disposant de l’usufruit du bien possède le droit de s’en servir ou bien de percevoir les revenus provenant de loyers.

La nue-propriété

Une personne possédant la nue-propriété dispose seulement du bien. Elle peut le vendre, mais ne peut pas l’occuper ou percevoir des revenus.